Dialogues de sourds

Recueil de 12 sketchs pour rire ou réfléchir. Composé de duos (homme ou femme). Textes inédits et modernes de 3 à 14 minutes et permettant de monter un spectacle de 1h45.

Genre:

Comédies absurdes, énervantes ou nostalgiques.

Durée:

1h45

Distribution:

2 comédiens (homme ou femme) par sketch.

Notes:

Le recueil est composé des sketchs suivants:

1- Moyenne calorifique (5 min)
2 - Pichenette ou chiquenaude (12 min)
3 - Modèle duo de luxe (6 min)
4 - Algèbre sémantique (12 min)
5 - Tartelette (3 min)
6 - Le probabilitateur (14 min)
7 - Le jeu des larbins (5 min)
8 - Ça gratte docteur ! (13 min)
9 - 100 Watt (8 min)
10 - Bien manger et bien dormir (6 min)
11 - 4e oreiller (10 min)
12 - En Voiture (8 min)


Editions:

Vous pouvez télécharger gratuitement la version numérique (PDF) de ce livre depuis ce site (voir en bas de page). Vous pouvez aussi commander la version publiée du livre sur le site de l'éditeur avec une réduction exceptionnelle de 30%


Extrait:

[...]

A:
Liberté ?

B:
Liberté chérie !

A:
Oui pourquoi pas.

B:
Ça m'est venu comme ça.

A:
C'est bien.

B:
Je n'ai pas réfléchi.

A:
Parfait. Vous aviez aussi "Liberté égalité fraternité" tout simplement. Ou bien encore "La liberté guidant le peuple". À dire vrai, je m'attendais plutôt à ces réponses. Mais rassurez vous "liberté chérie", est aussi une bonne réponse.

B:
J'ai entendu liberté, et instinctivement j'ai dit "chérie".

A:
Parfait.

B:
Comme dans "chérie quand est-ce qu'on mange".

A:
Vous connaissez vos classiques.

B:
Merci.

A:
« Chéri » ?

B:
Pardon ?

A:
Si je vous dis "chéri" justement.

B:
Ah, j'ai cru que...

A:
Non.

B:
Il y a un piège ?

A:
Non.

B:
Je sens qu'il y un piège.

A:
Je vous assure.

B:
Vous ne m'aurez pas.

A:
Il n’y a pas de piège.

B:
J'aurais pu ne pas le voir...

A:
Pourquoi pensez-vous qu'il y ait un piège ?

B:
À cause de la perche que vous me tendez. Perche que je ne prendrais pas.

A:
J’attends votre réponse… Je vous rappelle, elle doit être spontanée !

B:
Je vais vous la dire, mais ne la notez pas comme réponse.

A:
Si vous me la dites, forcément je vais la noter. C'est la règle.

B:
Non, c'est juste que j'ai compris le piège, et que, pour vous le montrer, je voulais vous donner la réponse que vous attendez. Mais je ne veux pas que vous la considériez comme réponse.

A:
Comme vous voulez.

B:
Je réfléchis, pour en donner une autre. Vous voyez je suis méfiant maintenant. Parce que le coup de "Liberté" à l’instant je n'ai pas fait attention et j'aurais pu me tromper.

A:
Il n'y avait pas de piège pour liberté.

B:
Ah, ben, si ! Vous attendiez les réponses "égalité fraternité" ou je ne sais plus quoi.

A:
Le tableau de Delacroix, oui.

B:
Non, non pas ça, la liberté et le peuple ou je ne sais plus quoi.

A:
Oui, la liberté guidant le peuple.

B:
Oui, voilà.

A:
Ce n'était pas un piège. Seulement quand je propose un mot, je m'attends aux réponses que j'aurais moi-même pu apporter si je devais participer à l'expérience.

B:
Vous êtes malin. N'essayez pas de m'entourloupiner avec vos phrases et vos tableaux. Laissez-moi réfléchir.

[...]


Télécharger (gratuitement) le texte:

Cliquez sur l'icone ci-dessous pour télécharger le texte (PDF). Ou faire un clic droit puis 'enregistrer la cible du lien sous...'
La représentation de ce texte devant un public (même gratuitement), nécessite une autorisation que vous pouvez obtenir en cliquant ci-dessous.
Télécharger
Télécharger

Autorisation
Autorisation
en ligne